La directivité des microphones

Retour à l'index des dossiers

Ce sujet est également traité dans notre forum http://forum.soundsforallproductions.com


Dans un premier temps, je précise que la vue graphique d'un microphone représente la directivité du microphone. Cette vue graphique représente la sensibilité du microphone sur un cercle de 360° autour du microphone. Pour expliquer quelque peu, la sensibilité d'un micro omnidirectionnel est égale tout autour du microphone. Le cardioïde quant à lui a toute sa sensibilité principalement de face et à un angle de 90° accuse une perte de niveau de 6 db. L'hypercardioïde quant à lui bénéficie d'une sensibilité plus étroite aux dépens d'une légère sensibilité arrière. Le type figure-de-huit captera le son autant de l'avant que de l'arrière mais n'oubliez pas que le signal venant de l'arrière est en inversion de phase de 180° par rapport au signal de face.



Haut de page- Omni:

D'un point de vue académique, les caractéristiques du microphone omnidirectionnel sont qu'il est sensible à la pression du son avec la même précision. Le diaphragme est totalement enfermé en dehors d'une petite évacuation prévue afin que le micro compense la pression changeante. La pression agit sur la membrane de façon égale donc le micro est sensitif dans toutes les directions, en théorie. En pratique, dans les hautes fréquences, quand la taille du micro commence a être signifiante en comparaison de la forme d'onde, le diaphragme est protégé du bruit s'approchant de l'arrière et la réponse en hautes fréquences venant de l'arrière chute. Sur les ensembles vocaux, les instruments acoustiques et autres effets sonores, avec une bonne dimension acoustique de l'environnement d'enregistrement, un omnidirectionnel offrira de très bons résultats.



Haut de page- Bidirectionnelle ou figure de huit:

Dans ce cas, le diaphragme est complètement exposé des deux côtés. Ce qui est bon pour l'enregistrement de duos face à face. Même si le diaphragme est léger et fin, il y a une différence au niveau de la pression entre la face avant et la face arrière du diaphragme et le microphone figure de huit est sensible à cette différence. A 90°, il est évident que le son n'agit pas sur la membrane et ne passe donc pas, ce qui fait de ce type de micro un outil idéal comme notamment lors de l'enregistrement d'une batterie pour isoler une caisse claire des autres éléments. Il est aussi en utilisation lors des prises en Middle/Side, mode d'enregistrement stéréo que j'évoquerai dans un autre futur dossier.

Haut de page- Cardioïde et hypercardioïde:

Pour produire la configuration intermédiaire, considérez le microphone omnidirectionnel où le diaphragme est ouvert d'un côté seulement, et le microphone figure de huit où le diaphragme est complètement ouvert des deux côtés. Permettre l'accès partiel seulement à un côté du diaphragme semblerait donc être un moyen viable de produire des configurations intermédiaires. Un microphone cardioïde ou hypercardioïde fournit donc un accès derrière le diaphragme par un labyrinthe acoustique soigneusement conçu. Malheureusement, il est difficile d'égaliser l'effet du labyrinthe acoustique pour toutes les fréquences, donc on s'attendrait à ce que la réponse des microphones cardioïdes et hypercardioïdes soit inférieure à celle des omnidirectionnels et des figure de huit. Je me dois ici de préciser que le champ de sensibilité du microphone hypercardioïde est plus étroit que celui du microphone cardioïde et sera un bon outil pour des prises plus "centrées", ce qui vous le devinez serait très approprié lors d'enregistrements 'live".

Sounds for All Productions 2013 - Istace William