Le noise gate

Retour à l'index des dossiers

Le noise gate ou porte de bruit

Le noise gate a deux fonctions:

- La suppression du bruit de fond
- Est aussi un outil créatif

Celui-ci est le plus souvent appliqué sur un signal simple qui a des périodes de silence durant lesquelles le bruit de fond est audible. Et donc sera inutile si aucune période de silence n'existe. Le cas qui est tout-à fait représentatif de son utilité est celui d'un guitariste utilisant des effets qui ont tendance à générer du bruit de fond tels que distorsion et saturation. Quand le guitariste joue le bruit de fond est masqué par le son et dès qu'il cesse de jouer, le bruit de fond apparaît. c'est ici qu'intervient le noise gate et que toute son utilité se justifie. Un autre usage de ce noise gate est sur les percussions, notamment la batterie mais qui ne concerne pourtant pas les cymbales que l'on ne "gate" pas. Pensant au fait que le noise gate ne s'applique que sur des signaux non mixés, tout comme les compresseurs et égaliseurs, on ne l'utilise pas sur les envois et retours auxiliaires mais sur les points d'insertion de la console.

Haut de pageLes réglages:

- Le seuil ou threshold détermine le niveau à partir duquel le noise gate s'ouvrira ou se fermera. Ce réglage doit être méticuleusement adapté de façon à ce que le signal ou disons plutôt la fin du signal ne soit pas "coupée".
- Le contrôle "range" est le niveau d'atténuation qui est appliqué.
- Le contrôle "hold" est la durée pendant laquelle le noise gate restera ouvert complètement même si le signal est en dessous du niveau déterminé par le threshold. Ce contrôle, "hold" est normalement réglé au minimum afin d'éliminer l'effet de "jitter" qui est causé quand le noise gate "hésite" entre ouverture et fermeture.
- L'attaque et le decay, sont destinés à former l'enveloppe du son sur les entrées et sortie du signal. L'attaque jouera sur l'entrée du signal afin que la porte ne s'ouvre trop brutalement et le decay sur la sortie afin de ne pas couper la fin du signal désiré.
- La fonction "stéréo link", est appliquée sur un signal stéréo. Quand celui-ci est actif, les deux canaux s'ouvrent et se ferment au même moment.


Haut de pageLes filtres:

Le principe du "gating" basique n'est autre que quand la source sonore est bien différenciée entre le signal et le bruit, ce dernier est supprimé. Parfois, le bruit est si fort que le réglage du seuil entre le bruit et le son est impossible; comme par exemple sur une batterie entre le h-hat et la caisse claire. Ces deux éléments sont si près l'un de l'autre que le micro de la caisse claire captera autant de signal du h-hat et il est donc impossible de régler un seuil adéquat. La solution se trouve dans l'usage de filtres. Tout comme un compresseur, un noise gate est muni d'un side chain. Sur les appareils cette fonction est souvent nommée "key" ou "trigger". Pour empêcher le h-hat de déclencher l'ouverture du noise gate de la caisse claire, il suffit de filtrer les hautes fréquences. La caisse claire est suffisamment riche en basses fréquences pour déclencher le noise gate. Mais si le bas du signal du h-hat était abaissé en hautes fréquences, le signal du h-hat ne suffirait pas pour ouvrir le noise gate. Ne perdez pas de vue que dans ce cas, la qualité du signal n'implique en aucune façon la qualité du son de sortie, ce signal n'étant que déclencheur du noise gate.


Haut de pageExternal key:

Si le noise gate continue de ne pas s'ouvrir et de se fermer correctement, bien qu'ayant appliqué les règles ci-dessus, la solution est d'utiliser le signal "external key" pour ouvrir le noise gate en envoyant le signal normalement dans le noise gate, de placer un micro de type "contact"sur la caisse claire puis envoyer ce signal via un préamplificateur à l'entrée "external key" du noise gate, régler le noise gate sur "external", régler le seuil pour un déclenchement adéquat. Ainsi, le noise gate est déclenché par un signal direct.


Haut de pageExpander:

Un "expander" est une autre forme de gate qui agit inversement à un compresseur: quand le signal est sous un seuil déterminé, aucun changement se fait mais quand le signal est au-dessus du seuil, l'expander remonte ce dernier. Sur un expander, se trouvent des réglages que l'on retrouve sur un compresseur: seuil, ratio…


Haut de pageNoise gate et compresseur:

Ces deux appareils sont vu comme étant de parfaits partenaires. Le compresseur a toujours pour défaut de remonter le bruit de fond et même si le compresseur idéal existait, cela arriverait encore. La solution étant d'utiliser un noise gate, les avis divergent quant à l'utilisation de ces deux éléments. Certains vous diront de placer le noise gate après le compresseur vu que celui-ci rehausse le bruit de fond; d'autres vous diront que vu que le signal a une plus grande plage dynamique avant la compression, il est plus facile de "placer" le noise gate avant le compresseur pour un déclenchement plus fiable.


Haut de pageGate effects:

Un noise gate peut être aussi utilisé pour l'ajustement temporel d'une partie rythmique comme par exemple d'une guitare basse qui ne serait pas tout-à-fait dans le temps. Cela se résoudra en envoyant le signal de celle-ci dans un compresseur duquel le side chain recevrait le signal de la grosse caisse resserrant ainsi le signal de la basse avec celui de la grosse caisse. Bien évidement, il ne tient qu'à vous de faire connaissance avec votre compresseur afin d'ajuster au mieux les différents réglages tels que threshold, decay, attack, etc… afin d'assurer un "timing" adéquat du temps de déclenchement et de relâchement. Une autre bonne utilisation d'un noise gate, est de par exemple d'envoyer le son d'une caisse claire à votre console de mixage et puis d'envoyer ce signal via un envoi auxiliaire à une réverbération ensuite ramener la sortie de la réverbération dans un canal avec un point d'insertion, connectez le noise gate au point d'insertion du canal de la réverbération, connectez le point d'insertion de la caisse claire à l'entrée external key du noise gate en n'oubliant pas de régler le noise gate sur external key, puis enfin, régler les fonctions "hold" et "release" de façon à ce que la réverbération s'étende jusqu'à après la fin du son de la caisse claire et puis meure soudainement avec un réglage "hold" long et un réglage "release" court.

Sounds for All Productions 2013 - Istace William